Défi Couture « Renaissance »

Bonjour à tous et à toutes… Et oui, Défi Couture « Renaissance » (on dirait le titre d’un film !)

Il s’en est passé du temps depuis mon dernier post et encore plus de temps depuis mon article intitulé « Un défi couture, pourquoi pas ?« .

Divers aléas de la vie ont fait que j’ai été dans l’incapacité de réaliser ce défi. Pourtant ce n’est pas le manque de motivation qui m’a manqué !

Ce blog a été aussi laissé à l’abandon à mon plus grand regret !

Enfin bref ! Cette année, je n’ai pas le choix : deadline 20 août 2021 !

Date où en effet, débute la formation à laquelle je me suis inscrite : « Passez votre CAP MMVF » (Métiers de la Mode Vêtements Flous) sous la formule CURSUS ENCADRE de l’organisme de formation REVE A SOIE de Christine Charles, l’auteur même du livre évoqué dans le fameux post « Un défi couture, pourquoi pas ? » en collaboration avec ARTESANE. Cette formation est d’ailleurs axée sur le livre précité.

Cette fois-ci je ne vais pas pouvoir me défiler car je suis suivie par un coach personnel qui va me booster, vérifier mon travail et mes exercices. Je devrais suivre un planning sans y déroger alors attention les yeux !

Pour l’occasion, j’ai investi dans une machine à coudre industrielle, alias piqueuse plate afin de dompter « la bête » pendant ces 10 mois d’apprentissage ; et j’ai bien fait car ça n’a vraiment rien à voir avec une machine dite « de ménage », même la plus perfectionnée qu’on appelle à tort « semi-pro »… voici une machine pro :

Mon nouveau bébé !

Déjà, la vitesse de piqure est délirante et la doser est vraiment compliqué. J’ai commencé par quelques ouvrages faciles afin de me faire la main : des petits paniers pour les chihuahuas d’amour de mes amis Fanny et Bruno (entre parenthèses, les filles ne les quittent plus…)

J’ai eu parfois des sueurs mais j’y suis arrivée. Les petits défauts ne se voient pas avec les fronces mais parfois je suis un peu sortie « de la ligne »… Cela m’a appris à doser la grosse pédale de l’engin !

Concernant la formation en elle-même :

Pour éviter de passer les matières style Maths, Français, histoire-géo, EPS et tout le tralala, mieux vaux déjà être titulaire d’un diplôme niveau minimum CAP (chouette j’ai un Bac Pro !)

Personnellement, je me suis servie de mon CPF (Compte Individuel de Formation) autre fois appelé DIF pour financer cette formation mais attention, il faut passer par plusieurs étapes avant d’être acceptée. En effet, cette formation ne comporte que 100 places pour toute la France (à l’heure actuelle, la session est complète).

La procédure est la suivante :

  • Candidater pour chaque module sur le site du CPF ;
  • Réception par mail sous 48h d’un questionnaire de candidature pour lequel il faut rendre réponse sous 4 jours ;
  • Réalisation d’un test de couture si l’équipe pédagogique le demande (ouf ! j’y ai échappé ; mon questionnaire devait être convaincant…) ;
  • Entretien avec un professeur de l’équipe pédagogique par téléphone ; j’ai eu la chance de tomber sur Christine Charles elle-même et malgré ma timidité je m’en suis bien tirée ;
  • Une fois la candidature validée, réception du contrat de formation par mail avec retour sous 4 jours ;
  • Validation de la demande de l’élève sur le site du CPF par l’équipe pédagogique ;
  • Acceptation par l’élève de la formation sur le site du CPF sous 4 jours.
Parcourt du combattant

J’ai eu une chance phénoménale car ce projet m’a pris un jeudi 20 mai 2021 et tout a été bouclé dans la journée !!! Le lundi suivant, je recevais ma convention de formation !

Au programme :

Evaluation mensuelle sur la base de quiz auto évalués et d’exercices de mise en pratique évalués par photos prises que j’enverrais à chaque étape ou technique-clé. Celles-ci seront évaluées par le professeur qui me sera attitré. Une assiduité de 80% est requise pour valider les 10 modules de formation. Ça ne rigole pas !!!

Chaque module comporte des cours obligatoires et des mises en pratique optionnelles que je compte bien réaliser ! Au total cela représente 600h de formation. En Septembre 32h de formation puis chaque mois 25h de cours interactifs en ligne, 35h d’exercices pratiques ainsi qu’une master-classe en direct. Tous cela par l’intermédiaire d’une plateforme dédiée avec forum et messagerie.

J’ai hâte d’être confrontée à ce challenge,

mais en même temps, je flippe un peu : conseil coaching, basique à coudre, technologie des fibres et textiles, histoire de la mode, connaissance des matériels, dessin de style, patronage et enfin modèle et technique du mois (vêtement complet). Tous ça à caser avec la vie de famille ça va être du sport !!!

Et vous, tenteriez-vous l’aventure ? Qu’en pensez-vous ? Suis-je saine de corps et d’esprit ?

Pour toutes questions concernant cet article, n’hésitez pas à m’écrire en vous servant du formulaire de contact. Je serais très heureuse de répondre à vos interrogations ou demandes de complément d’information.

De plus, n’hésitez pas non plus à commenter si cet article vous a plus (ou pas !) ou si vous avez des remarques à apporter.

Bonne couture à tous,

Diane_la_Châtaigne.

Logo Atelier Couture des Sablons
Si vous avez apprécié l'article, n'hésitez pas à le partager...
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire